2.jpgDepuis 2007, nous avons pu voter chaque année :

- 2007, les présidentielles et les législatives.

- 2008, les municipales et les cantonales

- 2009, les européennes

- 2010, les régionales

- 2011, les cantonales et les sénatoriales

- 2012, les présidentielles et les législatives

 

 

En 2013, il n’y a pas d’élections. Je ne crois pas une seconde à une dissolution car le quinquennat présidentiel entraine quasiment l’inutilité de la manœuvre. Je n’imagine pas un président, qui est certain d’avoir un appui législatif jusqu’à la fin de son mandat, assez fou pour risquer de perdre cette chance même en cas de désamour. Au pire, le premier ministre jouera le rôle de fusible mais cela n’ira pas plus loin. Donc vous n’aurez pas de coup de tampon en 2013 sur votre carte d’électeur.

 

 

Pourtant l’année 2013 sera, je vous le garantis, une année très électorale. Les maires en place lanceront de grands, beaux ou symboliques travaux d’ici la fin de l’année. Des opérations de communications seront lancées d’ici quelques semaines. Oui, 2013 lancera le marathon de l’activisme forcené de certaines municipalités. De même soyez assurés que cela durera jusqu’à la floraison de tous les bacs à fleurs, de tous les ronds-points en mars 2014.

 

 

De même, vous redécouvrirez des opposants qui n’avaient pas émis une idée depuis l’élection de mars 2008. Votre vie en ville va devenir une préoccupation pour tous. Heureusement qu’il y a les périodes pré-municipales dans les communes sinon certaines seraient vraiment laissées à l’abandon. Par exemple, à Noisiel, j’imagine que le Luzard verra de gros travaux commencer en 2013 pour montrer à quel point la ville s’investit pour le quartier. Si c’était vrai…Oui des images valent souvent plus que des mots.

 

 

Donc cette année 2013 s’annonce chargée. J’espère que le quotidien des habitants dans leur commune s’améliorera mais soyez sûr que vos municipalités vous aideront.

 

 

Santé et bonheur, voilà ce que je vous souhaite pour 2013. Courage et pugnacité, voilà ce qu’il vous faudra en plus. Bonne année à tous.

 

 

Retour à l'accueil