demagogie.jpgEn tant de crise financière, il est important de parler d’autre sujet. Oui, d’après l’UMP, il faut s’attaquer aux jeunes et aux étrangers. Pénaliser les mineurs à partir de 12 ans, réduire l’immigration légale, voici les idées émises ces derniers jours. L’UMP cherche bien évidemment à séduire une frange de l’électorat sans pour autant que le futur candidat ne se salisse les mains.

 

Il y a de vrais paradoxes. D’un côté, on parle d’école comme un maillon essentiel de la prévention car de l’éducation et de l’autre, on évoque déjà la possibilité de les sanctionner. Je rappelle qu’à 12 ans, les enfants sont logiquement en 5ème. La question n’est pas la peine mais la raison lorsque l’on fait une erreur à cet âge. 

 

De même, on veut faire rayonner la France, faire venir les cerveaux dans nos universités. Mais combien d’étudiants ne peuvent plus travailler une fois le diplôme obtenu, faute de visa de travail ? Ce n’est pas Claude Guéant qu’il faut pointer du doigt mais c’est cette volonté électoraliste d’aller chercher des voix au lieu de répondre aux problèmes.

 

Les mineurs délinquants posent un vrai problème mais il ne peut se résoudre que sous le prisme de la sanction. Enfin, il est aussi important d’agir sur les parents. Tiens, si un enfant de 9 ans incendie une voiture, verra-t-on une loi abaissant le seuil pénal à 9 ans ? Si un enfant de 2 ans tue son petit frère accidentellement (en le faisant tomber par exemple), faudra-t-il alors baisser le seuil à 2 ans ?

Retour à l'accueil