1190620980.jpgLes Français ont choisi. François Hollande sera notre prochain président. Les socialistes ont fêté cette victoire qu’ils attendaient depuis 24 ans. François Hollande peut maintenant réaliser le « changement » qu’il a promis, qui l’a fait élire. Mais arrivera-t-il à réaliser le programme qu’il a proposé ? Arrivera-t-il à réaliser une osmose au sein de cette coalition multicolore avec des verts particuliers, avec un front de gauche peu gérable ?

 

Dans quelques semaines, les Français pourront choisir de donner ou non tous les pouvoirs à François Hollande. Ils pourront faire le choix de mettre dans les mains d’une seule structure, les villes, les départements, les régions, le Sénat, l’Assemblée Nationale et évidemment l’Elysée. Est-ce souhaitable ?

 

La question n’est pas là de critiquer le projet de François Hollande mais de réfléchir en termes d’efficience. Le PS a toujours critiqué la concentration des pouvoirs (c’est même dans le programme du PS), faut-il alors lui donner tous les postes, tous les leviers ? Sans contre-pouvoir politique fort, le gouvernement pourrait dériver comme cela peut hélas se faire dans certaines communes. Faut-il alors voter PS en juin, lors des élections législatives ? Personnellement, je ne le pense pas.

 

Maintenant, on ne peut que souhaiter bon courage à Monsieur Hollande et le féliciter pour son élection.

Retour à l'accueil