blabla.jpgLa loi sur la transition environnementale sera, d’après François Hollande, « l’un des textes les plus importants du quinquennat ». Tellement important que le texte est annoncé pour la fin 2014 soit 2 ans et demi après l’arrivée de notre président au pouvoir. C’est pour vous dire qu’il a pris la mesure de l’urgence. Mais bon, EELV ne dira rien car trop heureux d’avoir des ministres.

 

 

 

 

Attention accrochez-vous, voilà les mesures annoncées : la TVA sur la rénovation énergétique passera de 7% à 5%, recentrage de l’EPTZ (l’écoprêt à taux zéro) sur les gros travaux (il va falloir voir ce que sont les gros travaux). Une taxe carbone va voir le jour. Elle sera neutre au début puis va devenir pesante par la suite. Le président envisage une baisse de 30 % de notre consommation d’énergie fossile (tout en fermant des centrales nucléaires ?) en développant l’usage des voitures électriques (tout en fermant des centrales nucléaires ?).

Ce gouvernement nous propose une écologie punitive. Le bonus-malus automobile est de plus strict et il revient surtout à taxer l’achat d’une voiture neuve (après on s’étonne que les vente auto baissent) au lieu d'inciter l’achat de véhicules propres comme ce fu . Si l’on veut, surtout en période de difficultés économiques, donner envie aux Français de mieux gérer les ressources, il faut changer le fusil d’épaule.

 

 

 

Mais lorsque la devise du gouvernement est « De nouvelles taxes, chaque jour tu inventeras » , il est difficile de croire que le gouvernement passera un jour à l’écologie incitatrice ! 

Retour à l'accueil