le-parisien-18-decembre.JPGComme des prophètes, nous vous avions annoncé des logements supplémentaires sur Noisiel. Personnellement, j'aurai préféré me tromper mais hélas, nous avions raison. Ce n'est d'ailleurs qu'un début. 

 

Le béton n'a pas fini de colorer nos paysages et de remplacer nos espaces verts. A quand les manifestations de la commune sponsorisées par Lafarge (leader mondial du béton) ?

 

 

 

 

Retour à l'accueil