chouette.jpgAujourd’hui, vous en avez peut-être entendu parler, les fonctionnaires sont en grève. C’est ennuyeux surtout pour les parents qui ont trouvé les portes de l’école close ce matin. La solution est parfois apportée par les municipalités qui accueillent les enfants dans le cadre du service minimum d’accueil dans les écoles. D’autres sont obligés de se débrouiller par eux-mêmes.

 

 

Cette inégalité devant les perturbations est juste hallucinante et est en grande partie due à des considérations politiques. Il ne fallait pas que les maires PS appliquent cette loi voulue par Nicolas Sarkozy. Mais maintenant, le gouvernement est bien PS, le parlement est bien PS et pourtant le service minimum n’a pas été abrogé. Donc c’est que cette loi ne doit pas être si mauvaise.

 

 

A Noisiel, certaines écoles sont fermées. Les parents se retrouvent donc dans l’obligation de trouver une solution différente. Encore une fois, la municipalité, peu intéressée par les problématiques parentales, se lave les mains en disant qu’il ne s’agit pas de son ressort. Que d’une municipalité à une autre, il y ait des différences passe mais que celles-ci soient si importantes et aux dépens des habitants crée une véritable inégalité. Le plus dur, c’est dans les familles monoparentales où la mère (bien souvent c’est elle) doit poser une journée de congé pour s’occuper de ses enfants alors qu’elle préférerait en profiter durant les vacances scolaires. Mais non, elle devra mettre ses enfants en centre de loisir et donc payer. Vraiment sympa la mairie.

 

 

Retour à l'accueil