carte-electorale-2007.jpgAnnoncé comme le futur président de la république, François Hollande terminera le 6 mai (sauf énorme surprise le 22 avril) un marathon de plus d’un an qui l’a mené des primaires socialistes à la présidentielle. L’ancien premier secrétaire du PS va-t-il réussir à remporter l’élection présidentielle 24 ans après la dernière victoire socialiste ?
 
- Le pour
 
L’homme est plutôt sympathique. Il manie l’ironie assez facilement. Il sait être mordant. Il surfe sur la vague anti-Sarkozy et il a tout un parti derrière lui après avoir déjoué les pronostiques. Au niveau du programme, il a su marquer les esprits avec son imposition à taux marginal de 75 %. Faire de l’éducation un pilier de son projet sera sûrement porteur auprès des parents. Les Français attendent un changement.
 
- Le contre
 
Il manque de crédibilité. Difficile de paraitre crédible en terme économique alors que l’on dirige le département le plus endetté de France. Difficile de paraitre crédible en termes de non-cumul des mandats alors que l’on est soi-même député et président d’un conseil général. Difficile de paraitre crédible lorsque pour parler avec les verts de nucléaire, on envoie des émissaires qui ne connaissent pas la filaire MOX. Difficile de paraitre crédible en terme de politique internationale lorsque l’on n'a jamais été ministre. Est-ce que les Français seront attentifs à ce genre de détails ? Enfin, on doit s’attendre en cas de victoire du leader socialiste à un gouvernement arc-en-ciel avec des verts (antinucléaires), des communistes (pro-nucléaires en général) et des socialistes.
 
Alors dimanche, on vote François Hollande ou pas ? N’oubliez pas que vous avez le pouvoir de vous exprimer alors faites-le !
Retour à l'accueil