baillon.jpgAu sein de la majorité présidentielle actuelle, la liberté de penser semble avoir disparu. La liberté de s’exprimer est limitée aux seuls propos soutenant Nicolas Sarkozy. En tout cas, c’est ce que souhaite Jean-François Copé lorsqu’il menace les députés NC qui soutiendraient Hervé Morin. Dans un monde complexe, la phrase « vous êtes avec nous ou contre nous » ne devrait pas être d’actualité. Mais bon…

 

Jean-François Copé fait son boulot de secrétaire général de l’UMP. Il ne sera donc pas étonné que je fasse le mien de secrétaire départemental du Nouveau Centre en présentant 11 candidats en Seine-et-Marne.

 

Nous ne serons pas dans le marchandage à demi-mox. Nous n’échangerons pas des centrales nucléaires contre des circonscriptions mais nous entendons simplement être respectés. S’il faut, pour cela, présenter 577 candidats alors le Nouveau Centre le fera sûrement et la Seine-et-Marne fera campagne activement. Parfois des petites équipes bien organisées sont capables de surprendre des grandes armées.

 

L’UMP peut éviter que l’on en arrive là. La balle est dans le camps du parti présidentielle.

Retour à l'accueil