magie_1.jpgMatignon annonce une initiative imminente pour avancer sur le sujet du droit de vote des étrangers aux élections municipales. Alors que l’espace médiatique est occupé par l’examen de la loi sur le mariage pour tous, on nous annonce qu’une des promesses de campagnes de François Hollande va approcher de la concrétisation. La diversion est simplement visible comme un gyrophare allumé en pleine nuit.
 
En réalité, il s’agit non seulement de ne pas trop exposer les débats sur le mariage tout en obligeant l’opposition à diviser la bataille médiatique sur deux fronts. C’est assez malin. Quitte à passer un mauvais moment, autant que de nombreux sujets clivant soient évoqués, surtout si cela se fait longtemps avant les élections municipales. L’opposition est piégée : soit elle crie à la diversion et délaisse le sujet, soit elle ne dit rien et parait donc être en accord avec le vote des étrangers, soit elle répartit son temps de parole mais sera moins audible. Maintenant, il reste juste à attendre la fameuse initiative de Matignon.
 
Par contre, le non-cumul des mandats qui recueille beaucoup de sympathie dans l’opinion public sera un moment à part, fort, où la gauche prendra le temps de la fausse pédagogie et de la vraie communication.
 
Il y a des sujets auxquels on donne plus de visibilité que d’autres. Etrange non ?
Retour à l'accueil