corde.jpgAprès la défection de Jean-Louis Borloo, il semblerait que l'UMP cherche à dissuader Hervé Morin deprésenter les valeurs centristes à la présidentielle. Hormis Jean-François Copé, qui a expliqué que la candidature du Nouveau Centre était légitime, les autres ténors de l’UMP s’empressent de faire pression sur le député de l’Eure.

Au lieu de chercher à se démarquer en étant seule sur la ligne de départ, l’UMP n’a-t-elle pas intérêt à se démarquer par son projet ou par son bilan ? Le parti présidentiel ne devrait-il pas s’occuper des conséquences probables de la crise ? Cela donne l’impression que ces élus ne pensent qu’à leur réélection et non aux Français.

La France doit agir par exemple auprès des pays de l’union européenne qui souhaitent voir l’aide alimentaire aux plus démunis être revue à la baisse. Ce sont des milliers de personnes qui profitent de cette aide de manière indirecte. Il y a des enfants, des parents et des personnes âgées qui ont de faibles retraites.

On peut aussi s’interroger sur la règle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partants à la retraite dans plusieurs domaines : l’éducation, la santé et la sécurité.

Je préfère voir un parti gagner sur des idées que par faute de concurrents !

Retour à l'accueil