Logo-UDI.jpgQue de monde ce matin à la Mutualité ! Anonymes et personnalités politiques ont rempli la salle au point que certains n’ont pu entrer. Il faut reconnaitre que la naissance d’une formation politique qui  se veut la première de France d’ici quelques mois, cela ne se manque pas. Les formations politiques qui constituent l’UDI ne disparaissent pas, ni ne se concurrencent. Elles se complètent !

 

Fédéralisme européen

 

L’Europe a été au cœur d’une bonne partie des discussions. Jean-Marie Cavada a animé les débats avec brio. La France ne souffre pas de trop d’Europe, elle souffre d’un manque d’Europe. Je m’exprimerai sur le sujet plus tard. L’UDI porte cette idée et portera lors des élections européennes la notion de fédéralisme européen. Il nous faudra faire preuve de pédagogisme. Nous le ferons.

 

Environnement

 

Au côté de Jean-Louis Borloo et de Chantal Jouanno, nous porterons une vision du développement durable qui ne se résume pas à du tout répressif. Le développement durable est une opportunité que nous porterons. L’écologie a été dévoyée par des pseudos représentants qui ont enterré leurs revendications sous des sièges de parlementaires.

 

Entreprises

 

Alors que le gouvernement s’en prend à l’emploi en s’attaquant aux entreprises, aux actionnaires, l’UDI défendra la liberté d’entreprendre et de réussir. Oui, la réussite n’est pas une tare. Oui, il faut donner l’envie de créer de la richesse, de l’emploi. Parfois, il faudra aussi faire de la pédagogie pour expliquer que les actionnaires ne sont pas que des boursicoteurs. Dans les PME, ils sont ceux qui prennent des risques et ils ne méritent pas d’être pointés du doigt systématiquement par des politiques qui n’ont jamais œuvré dans le privé. Autour d'Hervé Morin, nous défendrons les PME et la liberté d'entreprise. 

 

Le regard sur l’autre

 

Nous portons un regard qui n’est ni accusateur, ni complice sur notre voisin. Nous n’acceptons ni les aprioris, ni les généralisations. Pour autant, nous ne transigerons pas avec les lois de la République et cela même si nous portons un regard humaniste sur la vie.

 

 

Ce fut un plaisir de voir Simone Veil, d’écouter Valérie Giscard d’Estaing. Ce sera un plaisir de convaincre avec les nouvelles générations qui seront à la hauteur des attentes de fondateurs de l’UDF. Ce sera un plaisir de développer l’UDI et le Nouveau Centre en Seine-et-Marne. Ensemble, avec vous, pour vous !

Retour à l'accueil