Un nouveau sigle vient de paraitre dans le lexique politique : l’UDI (Union des Démocrates et Indépendants). On s’y perd à force entre le PR, le NC, la GM, l’ARES, l’URCID et l’UDI sans oublier l’Alliance Centriste et le MODEM cela fait beaucoup pour le centre. Mais bon revenons à l’UDI. Ce n’est pas un parti, il s’agit simplement d’un groupe à l’Assemblée Nationale. Cela correspond à l’UCR (Union Centriste et Républicaine) au Sénat (on ne pourrait pas trouver un seul sigle, ce serait un peu plus efficace pour la visibilité).


 

Que retrouve-t-on dans l’UDI ?


 

Pour le moment, il y a des radicaux (une partie resterait tout de même au sein du groupe UMP mais seront-ils encore radicaux ?), un ou plusieurs UMP (qui ne seraient donc pas dans le groupe UMP), les députés Nouveau Centre, les députés Modem ?, les députés Alliance Centriste, quelques indépendants et le CNIP (Centre National des Indépendants et Paysans) Gilles Bourdeleix. Mise à jour : les députés de Tahoeraa Huiraatira rejoignent l'UDI. Il s'agit des trois députés automistes de polynésie française. 

 

Est-ce que cela deviendra un parti politique ?


 

Il s’agit d’une volonté affichée par certains. Pour autant, je ne vois pas les UMP quitter leur parti surtout si l’UMP permet les courants mais je suis peut-être pessimiste. De même, je serai surpris de voir le CNIP, alliés au MPF (Mouvement Pour la France) lors des élections de 2012, rejoindre l’UDI car les idées défendues ne sont réellement les mêmes. D’ailleurs, il serait étrange de créer un parti politique avant de savoir si l’on peut ou non travailler durablement ensemble, avant d’avoir vu naitre la confiance entre les structures existantes. C’est un peu comme si un couple se mariait sans avoir vécu ensemble au préalable.


 

On a bien vu avec l’ARES (Alliance Républicaine Ecologique et Sociale) qui fallait mieux s’assurer dans un premier temps de notre capacité à œuvrer ensemble avant de convoler en justes noces. Il n’est pas question de défaitisme mais de prudence. Prenons l’UDI pour ce qu’elle est actuellement, c’est-à-dire un groupe parlementaire équivalent à l’UCR. C'est déjà beaucoup. Si demain, il y a un changement alors nous pourrons changer de point de vue mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs pour éviter de connaitre des lendemains désenchanteurs.

 

 

 

Petit lexique :

PR (Parti Radical)

NC (Nouveau Centre)

GM (Gauche Moderne)

URCID (Union des Radicaux, des Centristes, des Indépendants et des Démocrates)

 

Retour à l'accueil