folie.gifPrières de caves (Champs-sur-Marne), burkini (Emerainville), prière sur l’espace public (Noisiel), dangereux extrémistes (Torcy), le culte musulman fait trop souvent parler de lui sur le Val Maubuée de manière négative. Il est urgent de réagir, non pas en opprimant les pratiquants de cette religion ou en interdisant l’exercice du culte (ce qui serait anticonstitutionnel) mais bien en travaillant de concert avec les associations cultuelles.

 

Rappelons dans un premier temps les conclusions d’un rapport de l’Institut Montaigne qui liait la montée en puissance des religions, dans les zones pauvres, à la misère sociale et à la perte de confiance. Cela explique (mais n’excuse pas) que des personnes puissent ensuite être perverties par des abrutis qui utilisent la religion pour se venger. Le danger vient toujours des interprétations faussées et non des textes sacrés.

 

Oui, le Val Maubuée connait des difficultés sociales (1 quartier classé Zone Urbaine Sensible et 10 autres sont en Contrats Urbains de Cohésion Sociale voir la liste). Certains s’en servent pour prêcher des hommes et des femmes perdus qui se sentent délaissés par la République. De plus, les élus du Val Maubuée rechignent à permettre la construction de lieux de prière (sauf à Champs). Résultat, il est plus aisé de dire à des personnes déboussolées que la République ne veut pas d’elles. Encore une fois, cela explique mais n’excuse en rien les actes réalisés ou en préparation.

 

Maintenant que fait-on ? La ville de Torcy a accepté de vendre un terrain de 2 700 m2 pour la construction d’un lieu de culte (sous accord du permis de construire). Cela peut permettre de construire une grande mosquée capable d’accueillir les musulmans pratiquants d’une grande partie du Val Maubuée. A contrario, la municipalité de Noisiel ne souhaite en aucun cas voir un lieu de culte musulman sur son territoire. Même la salle de prière actuelle sera à terme transformée en logements. Peut-on imaginer une ville où prient chaque vendredi près de 400 personnes (dont les trois quarts dans l’Allée des Bois) sans lieu de culte ? La mairie fait le pari qu’une fois la salle fermée les musulmans iront à Chelles, à Champs ou à Torcy. Attention à ne pas provoquer un Islam des caves !

 

Dans le même temps, il faut répondre à l’urgence sociale. Cela ne peut se faire par un assistanat qui ne fait qu’apporter de l’oxygène à une personne en train de se noyer sans lui sortir la tête de l’eau. Cela doit se faire par une politique dynamique envers les entreprises. Nous avons les infrastructures routières (A4, A 104), le RER A, les entrepôts et les locaux commerciaux vides. La Cité Descartes et son pôle universitaire sont aussi une réserve de jeunes talents. Une fois que nous prendrons les associations cultuelles pour des partenaires comme toutes les autres associations et que nous nous occuperons réellement des problèmes des habitants alors l’extrémisme ne pourra plus pousser sur le Val Maubuée.

 

Enfin j'ajoute qu'il faut évidemment condamner fermement la volonté de ces quelques extrémistes de vouloir détruire, tuer. Ils ne méritent aucune sympathie et doivent être combattus avec force.

Retour à l'accueil