229970C-Double_Face_colpor.jpgL’amendement de la Procréation Médicalement Assistée ne sera pas déposé par le PS lors de l’examen du texte sur le Mariage Pour Tous. C’est à la fois logique et astucieux. C’est logique parce que la PMA au nom de l’égalitarisme, au nom du droit des femmes lesbiennes à avoir un enfant entrainait de fait la Gestation Pour Autrui, au nom du droit des hommes gay à avoir des enfants. Or ces questions relèvent de la bioéthique et non d’une loi sur l’union entre personne de même sexe.

 

 

C’est astucieux car une partie des Français, plutôt favorable au mariage pour tous, s’opposait à la PMA. Donc à quelques jours de la journée de manifestation prévue ce dimanche, il est intelligent de calmer le jeu. Cela ne suffira évidemment pas à faire accepter la loi par certains mais d’autres y seront plus favorables.

 

 

Mais la PMA refera parler d’elle en mars. D’après les premières informations qui circulent, elles concerneraient toutes les femmes, en couple ou non. Cela permettrait d’éviter de parler d’équité entre couples hétérosexuels et couples homosexuels, donc de ne pas aborder la question de la GPA. Par contre, cela me pose un problème. Avec la PMA, on quitte le droit qu’a un l’enfant de vivre dans une famille épanouie pour passer au droit d’une femme à avoir un enfant. Deuxième souci, on connaît les difficultés rencontrées par les familles monoparentales, tant au niveau de l’éducation qu’au niveau de finances. Si on permet aux femmes célibataires d’avoir recours à la PMA, on crée un risque pour les enfants à naitre et cela me parait peu acceptable.

 

 

La PMA sera donc un autre débat sauf si les alliées du PS proposent l’amendement (je pense par exemple à EELV).

 

Retour à l'accueil