banque9io.gifJean-Luc Mélenchon poursuit sa dynamique et apparait dans un sondage comme le troisième homme de cette campagne, de cette élection présidentielle. Il est même passé devant la fille Le Pen et devant l’homme du Béarn. Nicolas Sarkozy doit savourer la montée du leader du Front de Gauche pour plusieurs raisons.

 

 

Premièrement, plus le Front de Gauche réalisera un score élevé, plus le candidat du PS devra gauchir son discours au second tour pour réunir l’ensemble de la gauche. Cela conduira à un véritable clivage droite – gauche et François Bayrou aura plus de difficulté à choisir de voter pour le Président du Conseil Général de Corrèze.

  

 

Deuxièmement la montée de Jean-Luc Mélenchon se fait au détriment de François Hollande mais surtout de Marine Le Pen. L’électorat ouvrier se retrouve dans le discours du Front de Gauche et le Front National perd son emprise sur cet électorat. Résultat, cela permet à Nicolas Sarkozy de voir François Hollande baisser mais surtout de ne plus avoir Marine Le Pen dans le rétroviseur. Le spectre d’une présence du Front National au second tour s’éloigne de plus en plus.

  

 

On remarque aussi ce phénomène dans le report de voix. Plus Jean-Luc Mélenchon monte, moins l’électorat FN se reporte vers Hollande car le FG a siphonne les voix des ouvriers qui voteront François Hollande au second tour.

 

Nicolas Sarkozy peut vraiment dire merci à Jean-Luc Mélenchon.

Retour à l'accueil