Noisiel-le-parisien-25-nov.jpgLes départs s’accentuent à Noisiel. L’école du Trésor quitte le bâtiment le Lincoln, la CASDEN acte le fait de quitter le Luzard. La ville doit sûrement être vraiment agréable pour que tout le monde se carapate. Rassurons-nous, la ville rachète les locaux vides comme ceux de la MAAF qui a aussi quitté la ville.

 

Comme il y a moins d’emplois, il faut plus de logements. Evidemment, le maire prévoit une accélération de la construction de logements sur Noisiel : 669 de plus d’ici 2019. Ainsi nous ferons des économies sur les services espaces verts. Le pire c’est qu’il ne s’agit que d’une étape car le maire a de nombreux projets de construction sur la commune, jusqu’à supprimer un terrain de foot pour en faire des logements.

 

Autre information importante, le conseil municipal a décidé d’accorder la possibilité de déposer deux permis de construire à deux associations musulmanes. Nous aurons ainsi deux mosquées l’une à côté de l’autre parce que le maire n’a pas voulu faire la médiation entre les associations et n’a pas voulu choisir. Le mieux dans l’histoire est qu’elles peuvent déposer des permis de construire, donc engager des frais, sans connaitre la valeur locative du terrain où elles s’installeront. Entre quasi-gratuité ou loyers exorbitants, nous pouvons tout imaginer et c'est l'incertitude totale pour les associations.

 

Une fois de plus, la majorité municipale se montre égale à elle-même, incapable de sortir de son monde de bisounours, incapable de prendre des décisions autre que la bétonisation de la commune, incapable de gérer au mieux la commune.

Retour à l'accueil