Le-Parisien-9-novembre-Gens-du-Voyage.jpgSaviez-vous que Noisiel respectait la loi en termes d’aire du gens du voyage ? Une aire a été créée sur un terrain appartenant aux limites communales qui se site de l’autre côté de l’A4. Saviez-vous que le maire de Noisiel ne respecte pas les gens du voyage ? Je vais vous raconter une histoire, triste mais vraie.

 

L’aire des gens du voyage de Noisiel est partagée avec la ville d’Emerainville. Cette aire doit fermer pour quinze jours à partir du 19 novembre par le SAN du Val Maubuée. Pour être sûr que les travaux pourront démarrer en temps et en heure, l’eau et l’électricité ont été coupés dès le 29 octobre pour pousser les occupants à quitter les lieux. Personne ne leur a proposé une solution en amont. La maire d’Emerainville a mis disposition un terrain pour quelques familles mais cela ne suffit à répondre au besoin. Par contre, la mairie de Noisiel qui co-bénéficie de cette aire n’a pas voulu aider les voyageurs.

 

C’est surprenant. En effet, les enfants des voyageurs sont scolarisés sur Emerainville. C’est un accord Noisiel – Emerainville. Si les enfants sont évacués sur des sites lointains comme Beauvais (à 110 km), comme cela a été proposé, comment peuvent-ils suivre leur scolarité ? La mairie de Noisiel doit sûrement considérer que les gens du voyage ont un niveau scolaire trop important… De plus, mi-décembre, lorsque les travaux seront terminés comment feront-ils pour récupérer leur place avant que d’autres familles s’installent ? D’ailleurs, alors que les résidents « habituels »ont quitté l’aire du voyage, d’autres se sont installés.

 

Mais rassurons-nous. Le directeur de cabinet de la ville de Noisiel a un argument imparable pour expliquer l’inaction de la commune : « le maire de Noisiel n’a pas leçon à recevoir de M.Kelyor en matière d’accueil de gens du voyage ». C’est vrai que Noisiel est exemplaire. Les aires du gens de voyage sont gérées par le SAN et lorsqu’il y a un problème, c’est le maire d’Emerainville qui gère.

Retour à l'accueil