Le-Parisien-7-sept-Noisiel.jpgLe maire de Noisiel se gargarise : la ville aurait pu faire mettre la réforme des rythmes scolaires dès 2011. Nous imaginons donc qu’il n’y a aucun problème. Quelle blagounette ! Logiquement, il y a des ajustements à réaliser. De temps à temps, il est plus intéressant d’être humble que de vouloir épater la presse.

 

Il nous est dit que les activités sont gratuites. Elles ne sont pas payantes mais elles ne sont pas gratuites. En effet, il n’y a rien de gratuit. Les employés qui travaillent sont évidemment payés et les fournitures ont aussi un coup. Question : Y avait-il des marges de manœuvres financières au sein de la commune ? Si oui, cela veut dire que la mairie était mal gérée auparavant.

 

Sinon, cela veut dire que d’autres personnes payent. Là, il y a de quoi dire. En effet, une nouvelle grille des tarifications des services municipaux a vu le jour. La facture est salée. Chaque famille va payer près de 30 % de plus pour faire garder ses enfants le soir après l’école. Ce n’est pas rien. C’est même beaucoup !

 

Autant, je conçois que rien n’est gratuit par contre une augmentation de 30 % sous couvert d’un discours de gratuité me heurte fortement.

Retour à l'accueil