Kalfon-demission.jpg

Il y a des jours où le travail d'élus d'opposition apporte tout de même des satisfactions. Plusieurs fois, nous avons demandé la démission de François Kalfon et c'est après une passe d'armes médiatique, twitter devient un média apprécié des journalistes, que l'adjoint au maire de Noisiel a choisi de démissionner.

 

Etre élu d'opposition est un rôle ingrat, difficile et cela quelque soit le parti qui dirige. Bien souvent, on se demande à quoi l'on sert. Les commissions municipales sont souvent bafouées, les conseils municipaux sont joués d'avance. Résultat, souvent, il y a démobilisation.

 

Pourtant, nous nous sommes toujours battus malgré le manque de moyen et nous avons régulièrement obtenu des résultats dont celui-ci.

 

En démissionnant, François Kalfon, nous donne raison : il abusait du système et il le reconnait. En effet, si sa situation était logique, il aurait conservé son poste. Maintenant qu'il reconnait avoir profité à tort de l'argent des Noisiéliens, nous demandons à ce qu'il aille plus loin !

 

Nous lui soumettons l'idée : faire un don à une association de Noisiel équivalent à 1 an de mandat. Pour deux ans d'absence, ce n'est pas cher payé. Je vois bien un don à la MJC-MPT ou alors à une radio et/ou télé locale, lui qui  aime tant être interviewé par les médias. 

 

En tout cas, bravo pour la langue de bois : "il m'est arrivé d'être absent". Attention, cela devient presque insultant de prendre les gens pour des c...

 

Enfin, il faut savoir que François Kalfon n'est pas le seul fautif. Le maire de Noisiel pouvait aussi agir mais qu'il ne l'a pas fait. Il n'était pas choqué qu'un élu touche l'argent des Noisiéliens alors qu'il n'était jamais présent. Donc non, la polémique n'est pas finie !

Retour à l'accueil