plume.gifJ'appelle tous les électeurs ayant voté pour les représentants du centre au premier tour à voter pour les candidats UMP, Nouveau Centre et PR qualifiés pour le second tour. Pas une voix ne doit manquer aux  candidats de la responsabilité, du sérieux et de l’intérêt collectif. Le vote de raison doit primer.

 

Le premier tour des élections législatives a rendu son verdict. La nationalisation du scrutin est indéniable. La très faible participation prouve que malgré la poussée logique de la gauche résultant de la victoire de François Hollande en mai, il n’y a pas de tsunami  rose.

 

Le 17 juin, les électeurs doivent se mobiliser contre les hausses d’impôts massives programmées par le PS, contre le laxisme budgétaire, contre une alliance Front de Gauche – PS – EELV incertaine aux contours flous et aux programmes très différents.

 

Le PS, qui a toujours réclamé des contre-pouvoirs, doit absolument en bénéficier pour ne pas risquer de réaliser des erreurs. La trop grande concentration des pouvoirs (Présidence, Assemblée Nationale, Régions, Départements et grandes villes) serait néfaste pour la démocratie.

Retour à l'accueil