229970C-Double_Face_colpor.jpgLe chiffre annoncé horrifie : 310 000 euros de retraite complémentaire annuelle. M.Varin partirait avec un complément important. PSA a donc provisionné près de 21 millions d’euros en estimant que son actuel patron vivrait 25 ans à la retraite. Si une entreprise provisionne une telle somme (provisionner n’est pas dépensé), cela lui permet d’un coup de la mettre de côté (en terme fiscal et non réel) et par la même à tout passer comptablement sur un seul exercice. Cela a d’ailleurs permis de réduire les bénéfices de 2012 (oui de 2012 !).

 

M.Varin qui touche actuellement près 1,3 millions par an et qui a refusé de toucher sa part variable dans son salaire, vivra donc moins de 25 % de son salaire actuel. En pourcentage c’est peu même si le montant est très important. En réalité, si le chiffre est si fort c’est que le salaire actuel est quelque peu démesuré. Les syndicats auraient peut-être pu s’en inquiéter avant !

 

J’ai entendu beaucoup de critiques sur les qualités de gestionnaire de M.Varin. Evidemment, elles ont été émises par des personnes qui n’ont jamais dirigé un groupe international. Si PSA était l’unique groupe automobile à traverser une crise, cela se saurait. Mais non, avec notre volonté de trouver un coupable au lieu de chercher une solution, on préfère dire que M.Varin est un bon à rien. Si cela se trouve avec un autre patron, PSA aurait peut-être dû licencier encore plus de monde !

 

Alors oui, le chiffre annoncé peut horrifier surtout après la fermeture d’Aulnay. Oui, il faut que les choses soient clairement établies et que tout le monde joue le jeu dès le début. En effet, hormis la CGT, les syndicats ne marquent aucune réaction car les infos étaient déjà établies mais comme M.Varin n’était pas sur le départ, cela ne choquait personne. Rappelons que la somme a été présentée dans un document remis à l'AMF datant du 28 mars 2013, il y a donc 8 mois !

 

On peut donc se demander pourquoi il a fallu 8 mois pour s’étonner. Mais bon cela n'enlève rien à des rémunérations exubérantes. Mais entre nous soit dit, avec son salaire M.Varin est encore loin des rémunérations des acteurs, des joueurs de football, des pilotes de F1 alors qu'il a sûrement plus de responsabilités.

 

Edit : PSA gagne donc sur tous les fronts : non seulement, le groupe a provisionné une grosse somme l'année dernière mais en plus il va pouvoir la réintégrer dans les comptes de 2013 car M.Vatrin renonce à sa retraite chapeau comme il avait renoncé à sa part variable. Dire que certains le font passer pour un sal.... Beaucoup de Français s'en seraient tenus au contrat et donc à la retraite chapeau.

Retour à l'accueil