baillon.jpgLes ministres sont transparents. Chouette, nous connaissons leur patrimoine. Cela va nous permettre de trouver un travail, un logement, de payer nos factures ou même de juger de probité et de la valeur des hommes politiques. Non, franchement c’est vraiment bien le changement. Maintenant, il n’y aura plus de menteurs, plus de personnes qui voudront échapper à un contrôle fiscal, plus de citoyens qui pratiqueront l’évasion fiscale. Ensemble, félicitons le gouvernement d’avoir changé nos vies !

 

J’avoue que je ne pense pas vraiment ce que je viens d’écrire. En réalité cette opération de communication est inodore, incolore et inutile. Il s’agit de déclarations non vérifiées, non contrôlées. Aussi, elles n’engagent que ceux qui y croient. De même, s’il reste un ministre qui pratique l’évasion fiscal, il ne va sûrement pas le dire. C’est une pathétique comédie burlesque que nous jouent nos ministres.

 

Est-ce que les Français attendaient cela ? Est-ce que la réponse répond au problème ? Le président va nous proposer une loi de moralisation. Mais a-t-il pensé que moralisation commence par moral chose que les Français n’ont plu ? Comment peut-il parler de moralisation alors qu’il ne respectera pas ses engagements électoraux (vote des étrangers, déficit, non-cumul, etc...) ?

Retour à l'accueil