pouce.jpgLes Belges peuvent se moquer de nous. Ils ont passé 541 jours sans gouvernement et la situation a été largement plus claire que la notre. Nous, cela fait 532 jours que François Hollande a pris possession de l’Elysée. Je parle des lieux et non de la fonction car en réalité, s’il est certain qu’il est à l’Elysée, personne ne sait s’il est président.
 
Aujourd’hui, tout est inquiétant. Chaque décision entraine le pays dans un chaos sans nom, dans une cacophonie bruyante et dévastatrice. Les socialistes en viendraient presque à regretter les débuts du quinquennat où les ministres se contredisaient. Non sérieusement c’est triste et c’est dur pour la France. Hormis l’obsession de toujours taxer plus, il y a une autre constante. Le schéma utilisé est toujours le même : celui de la synthèse molle alors que nous avons besoin de décisions fortes.
 
Dans un premier temps, on prend une décision (Léonarda, taxation de l’épargne ou la suite de l’écotaxe mise en place par Sarkozy), ensuite face aux mécontentements on définit une ligne étrange (Léonarda peut revenir mais seule ???, seule les assurances vie seront taxées, 7 millions de personnes !!!, écotaxe surement décalée dans le temps ???). Quel est le cap suivi ?
 
D’ailleurs, derrière cela, il y a une autre question : quelles sont les taxes qui vont être créées pour combler le manque à gagner de celles décalées ?
 
On peut se demander s’il y a vraiment un Président en France. On peut se demander s’il y a vraiment un cap suivi. On peut se demander où serons-nous taxés par la suite. On peut se demander beaucoup de choses mais il y a une certitude : le gouvernement PS est vraiment mauvais. Au lieu de chercher à faire les poches des Français, il ferait mieux de chercher à leur permettre de trouver un job !
Retour à l'accueil